salon

Un appartement de 77 m2 astucieusement optimisé pour une famille

Un appartement familial judicieusement optimisé jouit d’une élégante et discrète cuisine ouverte sur le salon ainsi que de multiples rangements aussi malins que discrets. Visite d’un 77 m2 façon suite d’hôtel.

Au vert. À Paris, une ancienne banque a effectué sa mue pour devenir un appartement familial parfaitement agencé. Ici, tout se doit d’être fonctionnel, fluide et sans prise de tête donnant l’illusion d’y vivre comme à l’hôtel. Un souhait des propriétaires. S’il n’existe plus de traces de ce passé bancaire, l’architecte Dorothée Simon en charge du projet y a néanmoins glissé quelques malicieux clins d’œil. Dans la chambre parentale la tête de lit moulurée reprend le dessin rectiligne des salles de coffres et les chevets dorés rappellent les lingots qui s’y trouvaient. Mais au-delà de ce rappel, ce qui frappe, c’est l’agencement malin et bien pensé des lieux. Les multiples rangements intégrés se font discrets, investissant tous les recoins possibles et inimaginables à l’instar de l’encadrement de porte menant à la salle de bains. Des placards qui semblent inexistants, signalés simplement par de précieuses poignées. De ce fait, le regard ne s’arrête pas sur d’imposants placards et les fonctions premières de certaines pièces trompent l’esprit. C’est le cas de la cuisine. Ouverte, son électroménager en partie dissimulé, elle s’inscrit plus comme un ensemble de salon que réellement une pièce technique. De quoi l’oublier une fois l’heure du repas finie. Si l’on occulte un temps son rôle, impossible de passer à côté de son vert sourd associé au marbre, proposant une composition ultra-déco. Un vert omniprésent, fil conducteur, qui se décline pièce après pièce, tirant même jusqu’au bleu. Le bleu de la verrière du bow-window, point de départ de l’inspiration. Mais aussi le bleu de l’appartement de Jeanne Lanvin, autre inspiratrice, avec ses bas-reliefs.

Une décoration sous le design

Ce trois-pièces de 77 m2 est devenu un écrin offrant une mise en scène soignée et délicate dans laquelle le mobilier design prend place. Icônes vintage ou pièces plus récentes et dans l’air du temps, elles affichent pour la plupart leurs rondeurs sensuelles. Leurs tonalités sont douces, neutres, tout en retenue, semblant presque s’effacer pour laisser le décor ambiant s’exprimer pleinement. Côté matériaux, c’est le marbre qui domine en majesté. Dès l’entrée, la table « Tulip » accueille les hôtes avec son plateau de marbre blanc. Puis c’est au tour de la cuisine de dévoiler cette fois un marbre aux reflets gris/vert au veinage prononcé. Matière signature du projet, il s’exporte jusque dans la salle de bains, théâtralisant la baignoire en la plongeant dans une époque lointaine. Pour l’accompagner, des notes de laiton, plus ou moins patiné, et d’or se font touches d’éclat, réveillant les lieux. Afin d’adoucir et réchauffer l’atmosphère, des textiles plus ouateux s’invitent, faisant mentir, s’il en n’était besoin, que marbre et laiton peuvent offrir un décor chaleureux. S’en dégage une sensation enveloppante bien loin de cette idée reçue de froideur qu’ils véhiculent.

Lire la suite de cet article >>>

Guide déco gratuit a telecharger

Découvrez gratuitement

“ Comment bien décorer vos espaces de vie ”