mur

Couleur vert de gris en peinture et décoration

Comme une vague de douceur, le vert de gris s’est tout naturellement déployé dans nos intérieurs. Cette couleur hybride cumule les avantages de ses deux composants – la fraîcheur et l’audace du vert sont ici tempérées par la sobriété du gris. À ce titre, elle fait partie des teintes intemporelles de la décoration, qui s’accommodent des tendances sans vraiment y succomber. Au même titre que le grège ou le taupe, le vert de gris permet de s’éloigner des « neutres » classiques. Beaucoup d’entre nous le considèrent comme facile à vivre car ses nuances varient en intensité suivant l’heure de la journée. D’une manière générale, cette jolie contraction du vert et du gris peut être couplée avec une large palette de couleurs, que l’on parle de rose marsala, de jaune, de beige ou de bleu céruléen. Et au contact du blanc, il dévoile une luminosité (presque) inattendue. Une couleur en accord avec notre besoin de naturel qui redéfinit subtilement l’atmosphère d’une pièce. Inspirations pour l’adopter sans modération.

 

Le vert de gris semble mettre tout le monde d’accord depuis quelques saisons. Certainement inspiré par la tendance du vert, il s’est de nouveau glissé dans les habitations pour répondre à nos envies croissantes de déconnexion. La couleur permet en effet de s’éloigner des teintes tranchées au profit d’une décoration tendre et feutrée qu’il est facile de s’approprier. Un simple mur peint en vert de gris peut ainsi rehausser l’ambiance de l’espace de vie, tandis qu’une version monochrome enveloppe la chambre dans une véritable bulle. Il s’invite également par touches, via un meuble restauré, une couette ou un carrelage légèrement irisé pour coloriser sans surcharger l’intérieur. Certaines variantes du vert de gris permettent également de s’approcher du sauge – la pointe de bleu céladon en moins. Et si son profil varie en fonction des tendances, le coloris ne perd jamais sa neutralité, ce qui fait toute sa singularité. Un atout de taille pour composer une décoration intemporelle mais personnalisée.

 

1Le linge de lit explore la douceur du vert de gris


La chambre reste pour beaucoup d’entre nous un refuge où il fait bon se retrouver à la fin d’une journée. À ce titre, elle doit être synonyme de douceur, de confort, et délaisser les tons jugés criards qui ont tendance à monopoliser le regard. Pour adoucir le tempérament d’un papier peint panoramique ou d’une peinture sombre par exemple, il peut être bon d’inviter une pièce vert de gris dans le décor. Une parure de lit tirant sur le vert permet d’envelopper l’espace nuit dans une bulle – une impression que renforcent les tissus douillets comme le velours ou le coton soyeux. Plus chaleureux qu’un vert et moins neutre qu’un gris, la couleur met tout le monde d’accord pour habiller le couchage.

 

2Le tempérament du vert de gris modernise les lieux anciens


Moulures, boiseries, vitraux colorés et plancher craquant sous le pied, les habitations anciennes possèdent un cachet qu’il est impossible d’imiter. Mais ces témoignages d’une époque passée ne sont pas toujours faciles à assumer en décoration. Il faut pouvoir personnaliser sans dénaturer les contours d’origine ; c’est là qu’intervient le vert de gris. Cette tonalité est capable de moderniser tout en douceur les pièces à vivre, soulignant par contraste les détails de l’architecture. Dans cette salle à manger aux accents haussmanniens, le vert de gris a rajeunit le mur principal sans minimiser la présence du manteau de cheminée et des corniches. Un exemple à reproduire les yeux fermés.

 

3Monochrome de vert de gris dans la salle de jeux


Les espaces dédiés aux enfants trouvent une belle alternative aux peintures classiques dans le vert de gris. Suffisamment neutre pour correspondre à tous les âges et les sexes, la tonalité n’en est pas moins enveloppante. Et pour cause, elle se prête volontiers à l’exercice du monochrome, recouvrant tous les murs de ses nuances feutrées. Si la peinture tire plus intensément sur le gris, une pointe de blanc sur les ouvertures, les plinthes, ou sous forme de bande à la lisière du plafond permet de refléter la lumière. Tandis qu’une dominante de vert peut être rehaussée par des meubles en rotin ou en bois qui accentuent le côté slow de la pièce.

 

4Les façades de cuisine se laissent séduire par les déclinaisons de vert


La tendance du vert a débarqué il y a déjà plusieurs saisons dans les intérieurs, habillant les cuisines de ses nuances fraîches et naturelles. Le vert de gris s’inscrit précisément dans cette lignée de couleurs organiques qui permettent de personnaliser les linéaires avec plus d’aplomb que les traditionnels blancs ou gris. Ainsi vêtues, les façades conservent cependant une neutralité qu’il est difficile de retrouver avec un vert anglais ou olive. Le vert de gris permet de dessiner une base intemporelle, qu’il suffit d’accessoiriser pour faire basculer d’un style à l’autre – un plan de travail en bois lui donne des airs champêtres, tandis qu’une touche de marbre lui apporte du raffinement.

 

Lire la suite de cet article >>>

Guide déco gratuit a telecharger

Découvrez gratuitement

“ Comment bien décorer vos espaces de vie ”