Page des menu
TwitterRssFacebookchaîne YouTube
Catégories

Rédigé par dans Conseils Déco, Tendances et Nouveautés

Comment s’approprier le LESS IS MORE ? Partie 2/2

Comment s’approprier le LESS IS MORE ? Partie 2/2

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de lire le premier article proposé par Myriam Hoffmann (fondatrice du blog Premiere-impression.com), « LESS IS MORE, en Mode », je vous invite à cliquer ici !

A mon tour, je me suis amusée à décrypter pour vous le « LESS IS MORE, en Déco » cette fois-ci, en espérant que mes conseils vous donneront envie de vous tourner vers un style plus minimaliste et ainsi tendre vers une vie meilleure :-)

***

Le « LESS IS MORE », en Déco

Décryptage du style minimaliste par Cathy Brois

affiche

Cette petite citation « Less is more » que vous avez déjà sans doute lu ça ou là, fait référence à une philosophie de vie. Littéralement : « moins, c’est plus » !  Le less is more valorise la simplicité, l’authenticité, comme source de bonheur, plutôt que la complexité et l’abondance.

Cette philosophie est révélatrice d’un état d’esprit qui consiste à se rendre la vie simple, en se recentrant sur l’essentiel et en privilégiant la qualité plutôt que la quantité…

Ou encore, en d’autres mots : Comment se simplifier la vie pour mieux l’enrichir !…

Voici pour vous un rapide décryptage de cette philosophie de vie, où l’on vise notamment le désencombrement des intérieurs…

blog minimalisme

D’où vient cette expression du Less is more ?

Cette expression qui donne la primauté au « moins » a fait son apparition durant les années 1960 à New York, en réaction à la société de consommation et au style pop. Il est ensuite arrivé en Europe grâce aux œuvres de l’architecte Mies Van der Rohe, un des précurseurs du Minimalisme, issu du courant artistique Bauhaus.

Comme vous le savez, durant les deux derniers siècles, le monde n’a cessé de changer et d’évoluer de plus en plus vite. En réponse à cela, Mies Van Der Rohe a voulu mettre en avant une volonté de dépouillement et d’épuration, une recherche d’un esthétisme rationnel et serein pour ne garder que l’essentiel.

Le style minimaliste s’appuie sur le concept de less is more (moins c’est plus).

gaspillage

Le minimalisme ne date pas d’hier mais reste aujourd’hui toujours au cœur de la tendance !

Le style minimaliste est plus que jamais en vogue depuis l’avènement des problématiques écologiques et économiques.

Le minimalisme répond à la surenchère matérielle impulsée par la société de consommation. Il prône un repli à l’essentiel et une défiance envers les objets superflus du quotidien.

Sachez qu’il s’étend à plusieurs domaines dont la mode, l’architecture et la décoration.

Le mot d’ordre du minimalisme ?

La simplicité !

Ce mouvement prône une règle simple :

Décorer le moins possible une pièce pour réinterpréter la notion d’espace. Mais attention, peu décorer ne veut pas dire ne pas décorer ! Je vous explique TOUT, juste en dessous…

 

vivre de peu mais mieuxbo-bedre.no

Le style minimaliste est très convoité dans l’architecture d’intérieur ou même dans les façades.

A l’opposé du baroque, il se traduit par :

  • l’usage de couleurs pures et sobres,
  • l’emploi de formes géométriques simples,
  • un intérieur épuré,
  • des meubles aux lignes simples,
  • un mobilier fonctionnel,
  • des matières nobles,
  • un amoindrissement du superflu visant le désencombrement.

less is more

decouvrirdesign.com

L’essence même du minimalisme consiste à mettre en avant l’espace et les volumes d’une pièce plutôt que son mobilier. L’espace doit finalement paraître épuré, dépouillé pour plus d’équilibre visuel et cognitif.

less is more

deco.fr

Pourquoi adopter le style minimaliste ?

Parce que la recette du bonheur réside dans le minimalisme :-)

Aux antipodes de l’exubérance des styles pop art et rococo, le minimalisme se caractérise par une déco réduite à l’essentiel.

Fini les accessoires futiles et les fioritures inutiles, place aux objets qui nous procurent vraiment de la joie. Et si le secret du bonheur résidait dans cette tendance du « moins mais mieux » ? On essaye pour voir ?

La maison minimaliste au service du bonheur « LESS IS MORE »

Imaginez votre maison toute propre, rangée, épurée, avec une grande sensation d’espace, une jolie harmonie, une ambiance apaisante, un vrai havre de paix. Vos meubles se fluidifient dans l’espace et vous ne sentirez même pas leur présence.

Baloo (Le Livre de la jungle) ne s’y était pas trompé : « il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux ». Le mouvement minimaliste lui donne raison !

Comme je vous le disais au début de mon article, l’objectif sous-jacent du minimalisme est de simplifier son intérieur (et sa vie) pour mieux l’enrichir !

Dans la jungle, la vraie, comme dans la jungle urbaine, « se satisfaire du nécessaire » est bien plus qu’un adage : c’est un art de tous les instants qui aurait des vertus sur nos états de conscience. Voyons comment la « sobriété heureuse » louée par le penseur Pierre Rabhi s’applique aussi à la déco…

vie simple

De l’espace pour respirer, de l’épure pour se libérer

Lorsqu’on pénètre dans un intérieur minimaliste, une sensation d’espace et d’harmonie se fait instantanément ressentir. En dépouillant la déco du superflu, le style minimaliste se réapproprie l’espace et l’agrandit. On respire tout de suite mieux !
Comme la vision d’une mer calme agit sur notre bien-être, un intérieur désencombré influe sur le flux et le reflux des pensées. En allégeant l’intérieur du poids des possessions et des accumulations, le minimalisme facilite la circulation des énergies et apaise le mental.

alleger

planete-deco.fr

Le titre évocateur du livre de Dominique Loreau, « Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi », illustre bien la puissance du désencombrement.

Le minimalisme, bien plus qu’un style déco, est une philosophie de vie qui participe pleinement à la libération des énergies saturées par le poids des possessions et de l’accumulation des objets en tout genre.
Libérées du fouillis, du désordre et de la confusion, nos possessions cessent de nous posséder et la maison inspire le calme et la sérénité. C’est sans parler du temps gagné sur la corvée du ménage et des bibelots à astiquer. Car avec moins d’affaires, bien sûr, on a moins à faire. Et ça, c’est que du bonheur !

Si vous me connaissez et si vous avez suivi ma méthode Mieux vivre par le rangement, vous savez qu’il s’agit de ma philosophie de vie que j’ai à cœur de partager !

déco intérieur

Une fois le style minimaliste adopté, vous pourrez rapidement en voir les bénéfices

  • Une sensation de propreté, de fraîcheur, sera tout de suite ressentie !
  • Votre vie sera moins stressante : pas de désordre, pas de distraction visuelle, votre champ de vision sera plus clair et reposant.
  • Vous vivrez dans une maison relaxante.
  • Votre intérieur sera plus séduisant : sélection de beaux meubles, objets déco, décorations design et œuvres d’art.
  • Vous aurez plus de facilité à nettoyer votre maison : vos pièces seront moins encombrées donc plus facile à ranger et à nettoyer (fini les nids à poussière !).

minimalisme

stovax.fr

A quoi ressemble un univers « LESS IS MORE » ?

Un univers « less is more » en déco fait place, le plus souvent, à des intérieurs :

  • Relativement épurés (pour ne pas dire dépouillés),
  • Aux chromatiques naturelles,
  • Où l’on laisse parler les matériaux (le bois, le béton, les textiles naturels) que l’on valorise comme élément principal de décoration,
  • Caractérisés par une sobriété des courbes et des couleurs,
  • Dotés d’un fonctionnalisme poussé à l’extrême…

Si le style minimaliste réduit la matière au minimum, il confère à votre décoration une allure irrésistible ! 

Et le top du top, c’est que le minimalisme est un style de décoration qui va bien à tous les intérieurs, qu’il s’agisse de grandes pièces ouvertes et lumineuses ou de plus petites chambres. Que demander de plus ?!

minimalisme

Voici à présent mes conseils pratiques pour créer une maison minimaliste et paisible.

Si vous êtes dans cette réflexion et que vous avez envie d’épurer votre intérieur pour ne garder que l’essentiel, voici quelques règles et inspirations pour recréer chez vous un style minimaliste, qui incarnera la simplicité et la pureté.

Avant de commencer, ayez une chose en tête…

Surcharger une pièce de meubles ou d’objets décoratifs en tout genre aura tendance à saturer l’intérieur, ce qui est contraire à l’esthétique escomptée.

trop chargee

Pour adopter ce style minimaliste où le « less is more » est roi, voici les 10 clés essentielles à connaitre

/!\ Attention, l’idée n’est pas de réduire à néant la décoration mais de revenir à l’essentiel et de choisir des éléments d’exception qui feront la déco à eux seuls :-) .

style

myscandinavianhome.com

Ici, vous pouvez voir que cet intérieur scandinave minimaliste se suffit à lui-même… Tout y est à sa place, rien ne déborde !

1. Un minimum de couleurs

Afin d’obtenir un style épuré et simple, il est important de bien choisir les teintes de votre intérieur.

-> Misez sur des couleurs sobres (claires et douces)

Le style minimaliste se caractérise par des couleurs sobres et neutres, à l’opposé du style pop qui se démarque par ses couleurs vives et acidulées.

Vous vous doutez probablement de la couleur la plus « minimaliste » : le blanc, synonyme de propreté et de douceur. On peut l’harmoniser avec le noir ou des couleurs inspirées de la nature, tels que les tons terreux.

On retrouve donc beaucoup de blanc, une couleur à privilégier pour les murs, le plafond et même les meubles. Néanmoins, il n’y a pas de règle en terme de coloris. D’autres teintes comme le gris, le beige ou le noir se marient aisément à une atmosphère minimaliste.

On peut rehausser les décors de noir ou de petites touches de couleurs plus vives, mais on limite les motifs et les imprimés.

À l’opposé de plusieurs autres styles déco courants, on abandonne ici les couleurs criardes pour faire place à la légèreté.

Le blanc pour un intérieur épuré

deco chambre blanche

Cette couleur traverse les années et les styles. C’est une valeur sûre pour un style minimaliste puisqu’elle permet d’associer tout type de couleurs en matière de mobilier.

En plus d’agrandir la pièce, le blanc met en valeur tout type de composants.

Commencez par peindre votre pièce en blanc du sol au plafond pour mettre en valeur les différents éléments décoratifs de la pièce.

N’ayez pas peur d’opter pour un coloris lumineux et franc. Oubliez les beiges ou les tons écrus, qui sont plus chaleureux et moins adéquats au style minimaliste. Allez à l’essentiel mais n’oubliez pas que le blanc agrandit sensiblement une pièce. Cette dernière peut se retrouver bien vide si vous ne placez pas un canapé imposant, un tapis duveteux ou encore des tableaux au mur pour habiller l’espace.

Le gris pour un endroit plus chaleureux

style minimaliste

designmag.fr

Si vous souhaitez avoir une pièce plus cosy, vous pouvez opter pour un gris plus ou moins foncé. Évitez de préférence les dégradés mais choisissez une seule teinte que vous appliquerez aux murs ou bien par petites touches. Vous pouvez par exemple accessoiriser la pièce avec des éléments gris tels des rideaux, une tête de lit ou encore une lampe. Si vous ne voulez pas repeindre vos murs, vous pouvez tout à fait choisir du linge de maison dans une chambre à coucher ou du linge de bain dans une salle de bains, de cette couleur. Pour ne pas que votre pièce soit trop morose, ajoutez une autre couleur qui réveille l’espace comme un jaune lumineux ou un bleu turquoise.

Le noir pour une pièce chic et élégante

less is more

À l’image du blanc, le noir est une couleur intemporelle qui correspond tout à fait au style minimaliste. Depuis des années, le look monochrome (généralement en noir et blanc) a envahi les magazines et les enseignes de décoration d’intérieure. À la fois design et élégant, le noir est certes indémodable mais il peut rapidement assombrir une pièce. On évite donc le total look, surtout dans un espace assez étroit comme un couloir ou une entrée principale. On mise plutôt sur un revêtement de sol noir (carrelage, moquette…), sur un pan de mur repeint ou bien sur des objets décoratifs sombres tels que du mobilier, des coussins, des vases ou encore des luminaires.

L’apport d’une touche de couleur pop

deco raffinée

Comme son nom l’indique, le minimaliste a pour but d’enlever les objets superflus pour se concentrer sur une décoration minimale. Dans ce style, la profusion de couleurs est donc à bannir. Cependant, pour égayer une chambre à coucher ou un salon, vous pouvez choisir certains éléments dans une teinte acidulée comme le rose, le jaune ou encore le bleu. Troquez le style monochrome un peu neutre pour une déco plus ludique, surtout si vous avez des enfants. Cela peut se traduire par des chaises, un tapis, un plaid ou des toiles colorées.

-> Jouez avec les contrastes entre les couleurs

Des contraste entre le clair et le foncé, ou le blanc et le noir.

-> Vous pouvez aussi opter pour un thème monochromatique

Vous pouvez rester dans la même palette de couleur, du gris ou du blanc par exemple.

2. Une sobriété dans les motifs

L’absence de motifs et les couleurs unies sont la clé du succès pour vous retrouver dans un environnement épuré et calme. Seules les matières et textures doivent être misent en valeur dans ce type de décor afin de trouver la plénitude du minimalisme.

3. Du mobilier design, aux lignes simples

Les meubles issus du style minimaliste doivent avant tout être épurés et élégants à la fois (un lit très bas ou à même le sol, des tables de chevet simples et un fauteuil aux lignes design par exemple).

Pour adopter un style minimaliste, voici les caractéristiques essentielles pour le mobilier.

  • Limitez au strict minimum le nombre de meubles présents dans une pièce.
  • Privilégiez les rangements intégrés et fermés.
  • Mettez l’accent sur la fonctionnalité.
  • Optez pour du mobilier aux lignes épurées. Privilégiez des meubles sans ornementation ou détails complexes (notez que le style minimaliste a beaucoup de similitudes avec le style moderne).
  • Préférez un mobilier bas qui ne surcharge pas les pièces et qui n’encombre pas visuellement l’espace.
  • Investissez dans des meubles de rangement dans toutes les pièces.
  • Préférez l’encastrable tel un mur. Votre champ de vision s’élargira et vous ressentirez une réelle sensation d’espace et de liberté, vous serez ainsi beaucoup plus détendu.
  • Essayez de garder tant que possible des proportions similaires pour la taille des meubles dans une même pièce, afin de jouer sur la linéarité et la continuité.
  • Privilégiez la qualité à la quantité. En effet, le minimaliste craquera plus facilement pour une table intemporelle en chêne ou pour un objet en chêne qui a vraiment du sens à ses yeux, plutôt que sur un lot de 3 tables en bois aggloméré.

cuisine minimaliste

archzine.fr

-> Côté couleurs :

Dans les pièces, on essaie de créer une continuité entre les couleurs et les lignes du mobilier. Choisissez des surfaces et des meubles clairs, car ils élargissent l’espace considérablement.

-> Côté matières :

Les matières utilisées pour le mobilier peuvent inclure du verre (notamment pour le dessus des tables ou pour les étagères), mais aussi du métal et du bois laqué par exemple.

Priorisez le bois, la literie composée de matières naturelles et surtout, repoussez les murs blancs avec des rangements intégrés!

meuble design

projets.cotemaison.fr

4. Des rangements discrets et des espaces bien organisés

  • Rangez : Que ce soit dans des placards muraux, des garde-robes ou des tiroirs, les objets doivent être placés le plus possible hors de la vue grâce à l’utilisation de rangements discrets. Cela vaut pour tout ce qui est apparent, des tablettes d’une bibliothèque jusqu’au dessus des meubles. Rangez au maximum ce dont vous n’avez pas besoin tout de suite! Le minimalisme s’oppose au désordre ! Chaque chose doit avoir sa place afin de réussir cette belle tendance!
  • Triez vos affaires : 30% des affaires rangées ne servent certainement plus a rien alors optez pour le don. Il y a sûrement des personnes qui sont dans le besoin dans votre entourage. Lâchez prise et soyez généreux.
  • Pensez fonctionnalité comme maître mot : éliminez le plus de meubles possible pour faire place au rangement soigneusement intégré.
  • Adoptez l’organisation par le rangement optimal.

Un décor minimal réussi repose sur l’art de faire disparaitre les objets du quotidien :-)

déco minimaliste

5. Des pièces désencombrées

Oui, comme je vous le disais précédemment, la pire erreur à commettre dans un décor minimaliste est d’encombrer inutilement la pièce d’objets, de meubles et de décorations superflus, car le désordre apporte une distraction.

N’oubliez pas : MOINS, C’EST MIEUX.

6. Des matériaux issus de la puissance de la nature et/ou des matériaux industriels bruts

Pour décorer les espaces minimalistes qui sont généralement issus de la puissance de la nature avec des formes géométriques simples et pures vous aurez besoin de ces matériaux :
• Le béton
• Le bois
• La pierre
• Le marbre
• Les galets
• L’argile
• Le coton
• La toile
• Le lin
• La soie
• Le cuir
• Les plantes d’intérieur

Pour les meubles et la décoration : les matériaux le plus souvent utilisés sont le béton, le verre, les métaux comme l’aluminium, l’inox et le chrome, le bois, la pierre ainsi que les matières artificielles telles que le vinyle, le PVC et l’acrylique.

Les structures en bois habillent les pièces et accentuent le côté chaleureux de l’habitation minimaliste.

Le plancher peut par exemple être en béton ou en bois, de couleur unie. On évite les carrelages et les motifs complexes.

less is more minimalisme

-> Jouez sur les textures et les matériaux.

-> Mettez en valeur les matériaux de votre intérieur : le bois, la brique, le béton et même les murs en parpaing : éventuellement repeignez-les !

-> Optez pour des surfaces lisses, des sols faciles à nettoyer.

Le minimalisme demande des matériaux industriels bruts afin de dessiner des surfaces lisses, simples et sans chichi. Le ciment poli, le verre ou les fils métalliques sont incontestablement les matériaux de prédilection du style minimaliste.

7. Une lumière naturelle optimisée et poussée à son maximum

Côté éclairage, maximisez la lumière naturelle. Pour cela, libérez les fenêtres afin de faire place à la lumière. Laissez les fenêtres sans rideaux ou sinon, choisissez des voilages légers, des panneaux coulissants, des stores sobres en bois ou à large lattes.

/!\ Les rideaux et les stores colorés sont trop lourds pour ce genre de concept.

En deuxième lieu, optez pour des lampes simples, toujours stylisées. Il peut s’agir d’éclairage encastré au plafond ou de lampes sur pied au design élégant et simple.

éclairage naturel

paulinaarcklin.net

8. Des décorations épurées et pratiques (accessoires, éléments de décor,…)

Même si le minimalisme prône les décors épurés et ordonnés, quelques accessoires de décoration sont tout de même permis. De façon générale, on garde la surface des meubles exempte d’objets.

Les éléments de décor doivent s’accorder et former une unité en suivant le principe de

« TOUT FAIT PARTI DE TOUT »

  • Ouvrez les yeux pendant vos balades en campagne : des fleurs séchées feront un magnifique bouquet, des petites choses glanées ici ou là apporteront une âme et beaucoup de simplicité à ces univers minimalistes.
  • Choisissez l’artisanat et des produits durables pour aménager votre cuisine plutôt que des objets que l’on trouve partout et fabriqués à l’autre bout du monde (Il ne s’agit pas de renoncer à tout, mais de sélectionner ce qu’on choisit d’inclure dans nos vies et notre quotidien, pour ne plus se laisser submerger par les choses). Alors parcourez les marchés artisanaux de votre région pour découvrir les pépites d’artisans qui sont là tout prêt de chez vous et qui créent de magnifiques céramiques, de superbes objets en bois tournés, de splendides produits textiles…
  • Misez sur les plantes d’intérieur, vous sentirez la fraicheur chez vous ainsi qu’un magnifique repos visuel. Vous aurez un thème nature qui sera merveilleusement adapté à des matériaux naturels et nobles tel que le bois qui peut être incorporé à toutes les pièces et même en façade. Elles apporteront également une jolie touche de couleur à la pièce, tout en s’inscrivant dans l’esprit naturel du style minimaliste.
  • Privilégiez les accessoires qui ont une utilité, qui ont une très grande valeur sentimentale ou qui apportent vraiment quelque chose au niveau de l’esthétisme. Il peut s’agir d’une plante, d’une oeuvre d’art, d’un tapis ou de quelques coussins. Par exemple, on peut accrocher une grande peinture au mur, mais on gardera les autres murs sans cadres ni photos. Toujours dans l’optique de less is more, un simple objet peut devenir un point focal dans la décoration.
  • Limitez tableaux, sculptures, collections et autres gadgets. Pour les puristes, il est même question de faire disparaitre tous les accessoires disgracieux et encombrants du quotidien.

Les objets décoratifs dans une pièce minimaliste doivent accentuer l’effet, tout en offrant une fonction pratique.

decor minimaliste

so-deco.fr

9. L’art intégré en douceur

Pour conserver le style minimaliste imprégné de sobriété, d’ordre et de lumière, mieux vaut doser sur l’affichage des œuvres d’art. Choisissez des photographies et des illustrations qui ont une signification pour vous. De cette façon, elles seront la continuité de votre personnalité.

Le noir et blanc est souvent de mise afin de ne pas créer un focus trop accrocheur pour le regard.

tableau deco

paulinaarcklin.net

10. Le mariage de styles engagés vers le « Less is more » : trouver une juste harmonie entre le beau et l’utile

Le minimalisme est une philosophie qui peut s’intégrer dans plusieurs styles de décoration, du zen au vintage en passant par le scandinave. Ce mariage sera réussi si vous trouvez une juste harmonie entre le beau et l’utile.

Oubliez le minimalisme radical, les intérieurs cliniques façon laboratoire, et l’impression de vide et de froideur trop souvent associés à la tendance minimaliste.

Si le minimaliste ne s’encombre pas, il n’est pas pour autant un ascète. L’idée n’est donc pas de tout jeter pour faire l’expérience du vide et du néant mais plutôt de trouver une juste harmonie entre le beau et l’utile. Moins clinquant, moins rempli et moins encombré, l’intérieur minimaliste n’en demeure pas moins esthétique. On peut d’ailleurs être minimaliste dans tous les styles de décoration allant du scandinave au shabby chic. Tout l’art de l’exercice consiste in fine à jouer sur le choix minutieux des meubles et des objets pour trouver le juste équilibre visuel. A la manière des éléments Feng Shui, le minimalisme est une question d’harmonisation intérieure.

Voici deux exemples d’agencement d’espace, de décoration et de style engagé vers le « Less is more ».

L’intérieur asiatique

Le style japonais est fondé sur le minimalisme et les surfaces épurées décorées essentiellement en bois. Il s’en ajoute le linge blanc, les cloisons translucides, et les meubles très bas.

Même sans tapis ni rideaux encombrants, vous pouvez charmer votre intérieur par un joli design au sol et de belles vitres habillées par des voiles blancs tout simples et élégants.

minimaliste

archzine.fr

L’intérieur scandinave

La décoration scandinave est connue pour sa lumière éclatante, ses couleurs froides, les tons du blanc/gris, et la mise sur les textures de bois. Pour bien appliquer cette déco minimaliste, optez pour une cuisine claire et inspirante. Dans un environnement si bien rangé et sans superflu savourez-y des petits plats simples et rapides à préparer.

less is more

cdn.home-designing.com

Pour conclure sur le Less is more, en déco : « Possédez moins, vivez mieux »

Vous êtes tout simplement amenés à moins acheter en premier lieu et à vous procurer que l’essentiel qui sera utile et de haute qualité.

En deuxième lieu vous devez désencombrer votre maison en passant par tous les coins de rangement : rangements, dressings, tiroirs, jouets, vaisselles, garage…

Sachez tout de même qu’il y a autant de façons de s’approprier cette philosophie que d’individus et heureusement, car l’idée de cet adage n’est pas d’être contraint par une tendance, mais bien de construire un univers à soi, qui ne ressemble qu’à soi !

L’œil attiré par un excédent de distractions visuelles finit par ne plus voir la déco et en tire une impression de confusion. A contrario, un bel objet mis en valeur sera remarqué, apprécié et considéré. C’est là toute la force (tranquille) du minimalisme.

En soulignant les formes et les couleurs, le style minimaliste rend la déco plus percutante. Fondus dans l’intérieur avec élégance et légèreté, meubles, objets et accessoires gagnent en visibilité et orientent la déco vers plus de qualité.

less is more minimalisme

Optez pour une vie engagée avec une vision claire de vos pensées, vous serez ravis d’apprécier votre nouveau chez vous minimaliste qui vous procurera le bonheur, la zen attitude et beaucoup de gain de temps pendant le rangement et les taches ménagères.

L’adage « Less is more » : il ne s’agit plus ici d’avoir mais d’être ! Et surtout, vous l’aurez compris, d’être bien chez soi… et en soi !

Envie de franchir le cap ?!!! Je vous invite à rejoindre le cercle des propriétaires et des locataires zen et apaisés à l’intérieur de leur maison engagés dans la voie du minimalisme ! A très vite pour de nouvelles escales… design !

minimalisme

cathy brois

déco

4 Commentaires pour "Comment s’approprier le LESS IS MORE ? Partie 2/2"

  1. Less is more, j’adore ! En tout cas, c’est vrai que moins il y a de choses encombrantes et mieux c’est ! Merci pour ces photos, je trouve qu’elles illustrent parfaitement ce courant.

    • Merci Sam pour ton gentil message ! Je suis heureuse de voir que toi aussi tu es une adepte du Less is more 😉 Le minimalisme est un véritable art de vivre, il nous aide à faire de nous un être humain accompli et heureux…

  2. Excellent article !!! Très belles photos et de bons conseils, BRAVO !!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *